Une vie paisible

  •  Août 8, 2020


Le souci de quoi? Dans la plus grande étude du genre à ce jour, les scientifiques révèlent que les téléphones portables ne causent pas de lésions cérébrales. Autant que nous semblons exagérer.

En savoir plus:

L'amour en Wi-Fi Times - L'important est de s'entraîner
Vous robot - nous nous comportons comme des iDiots

Des téléphones portables aux micro-ondes, nous sommes entourés de rayonnement électromagnétique.


Le sujet, bien sûr, fait peur à beaucoup de gens.

Mais une étude révèle que la surutilisation du téléphone ne provoque pas de tumeur cérébrale.

La recherche provient de l'Institut de Barcelone pour la santé mondiale (ISGlobal) en Espagne.


Il s'agit de l'analyse la plus détaillée à ce jour sur les rayonnements non ionisants et les tumeurs.

Dans ce document, environ 4 000 cas de gliome et de méningiome ont été analysés.

Les participants venaient de sept pays différents.


Et ils ont travaillé dans des branches à forte exposition telles que le diagnostic médical et les télécommunications.

En conséquence, il n'y avait aucun signe de corrélation entre l'exposition de la tête à des quantités importantes d'électromagnétisme à haute fréquence et les tumeurs cérébrales.

Est-ce à dire que nous sommes libérés?

Bien que les cas n'aient pas été confirmés, un risque accru a été observé.

Et cette déclaration souligne la nécessité d'une enquête plus approfondie.

L'étude a été publiée dans la revue scientifique Environnement International.

L'excès de téléphone ne cause pas de dommages irréparables au cerveau.

Cependant, on ne peut pas en dire autant de la qualité du sommeil.

Qui prend le smartphone au lit peut se réveiller avec un poids supplémentaire.

Pour en savoir plus - cliquez ici.

PVT Nouvelle Zélande : une vie paisible à Hobbit-Bourg (Août 2020)


Recommandé